L'actu du 92 en bref ...

Publié le par A La Une : Liberté

6a00d8341c339153ef0162fe622e30970d-150wi- Christophe Grébert (MoDem), éjecté du Conseil municipal de Puteaux (92) 

 

Le principal opposant politique de la maire de Puteaux, Joelle Ceccaldi-Raynaud (UMP), connu pour ses déboires avec celle-ci (ndlr il a remporté plusieurs procès face à son équipe) a été escorté à la sortie du Conseil Municipal, jeudi dernier, par cinq policiers municipaux. A la délibération n°22 sur " l'octroi de la protection fonctionnelle" qui visait à accorder à "la prise en charge de frais de justice" à la maire, Christophe Grébert n'a pas manqué de revenir sur l'affaire dévoilée par le Canard Enchaîné en octobre dernier, notamment sur un compte occulte au Luxembourg. Aux mots "commissions occultes" prononcés, la député-maire réplique :" Vous n'avez pas le droit de raconter des mensonges !". Des policiers entrent dans la salle, et escortent Christophe Grébert jusqu'à la sortie. L'opposition crie au scandale. L'opposant politique porte plainte, alors que la maire l'attaque déjà pour diffamation.

 

photo 1329666002873-1-0- Les militants socialistes au QG de Sarkozy, roses et campagne à Neuilly-sur-Seine

Sur le site LeParisien.fr, on pouvait lire dimanche les propos de la secrétaire fédérale adjointe du PS dans le 92 : "C'est un premier pas pour nous car il y a dix ans, les Neuilléens étaient tous derrière Nicolas Sarkozy. Mais aujourd'hui quelque chose a changé, ils ne sont plus tous au garde-à-vous derrière le clan". Ainsi, les militants du Parti Socialiste se sont rendus sur la place de la station de métro Les Sablons, à la rencontre des Neuilléens. Prêts à ouvrir le dialogue en offrant une rose et le programme en 60 points du candidat à la présidentielle, François Hollande, les militants n'ont pu tous les offrir. Si des "déçus du sarkozysme" répondent présents, beaucoup considèrent comme un acte politique de refuser rose et discussion, quand d'autres cachent encore leurs convictions.

 


education nationale suppressions

 

- Grève des Enseigants dans le 92 : l'appel au Président-candidat Sarkozy.

Des enseignants du collège Edouard Manet, à Villeneuve-la-Garenne dans les Hauts-de-Seine, font grève depuis plus d'un mois. Voulant témoigner et faire avancer l'éducation, ils ont écrit une lettre ouverte au Président-candidat Nicolas Sarkozy, évoquant les conditions d'enseignement et les réductions drastiques de leurs moyens. Faisant part de l'impasse dans laquelle ils se trouvent, ils en appellent au Président : "En tant que président de la République et candidat déclaré à votre propre succession, nous croyons que l'Education doit être au coeur de vos préoccupations", ont-ils écrit.

 

 

 

 

 

                                                                                                                                   Mallorie Lowenda Lambilliotte

Publié dans Actualité Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article