Oldelaf affiché dans le métro : un artiste à (re)découvrir - Il remercie ses fans au Gibus et à La Cigale

Publié le par la-une-liberte.over-blog.com

PHOTOS-AUTOMN-2011-360.JPG

 

   En 2010, il faisait ses adieux avec son troisième Monsieur D sur la scène mythique de l'Olympia à Paris, devant une foule en délire ... Bien tristes à la fin de ce spectacle., pensant qu'il n'y aurait plus jamais cette musique, cette dérision, ces phrases qui font sourire et remontent le moral ... les fans d'Oldelaf sont depuis plus qu'heureux, l'artiste, Olivier Delafosse reprenant en solo.

 

Un album plus mature , Le Monde est Beau, est sorti le 17 octobre 2011 après quelques chansons offertes sur scène en avant-première faisant le bonheur de ceux qui suivent Oldelaf depuis près de dix ans, cinq pour ma part.

Car avant le célèbre duo sur scène Oldelaf et Monsieur D  (vous avez certainement écouté Le Café, dont le clip a fait le buzz sur internet), Oldelaf a aussi été membre du groupe Les Petits Humains et les Fatals Picards, il a également écrit un album joliement coloré pour les enfants... Bref un artiste accompli et ça se ressent sur scène. PHOTOS-AUTOMN-2011-331.JPG

 

Avec ce nouvel album, fini les costumes mais pas le jeu de scène, Oldelaf est accompagné sur scène des jumeaux Bertier (Julien Breton et Alexandre Zapata) , du rocker versaillais Amaury  (Fabrice Lemoine) et bien sûr du chouchou Jack F (Victor Paillet) : une musique incroyable, des harmonies sublimées sur scène. Clavier, percu, batterie, guitare, basse, yukulélé, contrebasse et drôles d'instruments à écouter de tout d'urgence. Vous l'aurez compris, Oldelaf offre, sur son album comme sur scène, un mélange musical subtile, beau et entraînant. Un mélange du meilleur des années 80, de son pop-isé, le meilleur de Goldman croisé avec Didier Super et Bénabar : mais ces références ne veulent rien dire car Oldelaf est unique.


Avec un humour touchant, parfois enfantin et tranchant à la fois, c'est avec une maladresse assez tendre qu'il nous parle de la vie quotidienne, de nos tracas à tous, un brin ridicules parfois : d'où le titre de l'album un brin cynique " Le monde est beau".

Si les paroles sont drôles, on est à des kilomètres d'un Bigard grotesque et lourd en chanson: Oldelaf c'est tout le contraire. L'humour et les textes sont fins, l'artiste se trouve beaucoup plus impliqué dans ce premier album solo.

Il essaie de nous dérider en chanson sur nos problèmes. Le chanteur et compositeur nous montre qu'on peut en rire, et qu'on a tout intérêt à prendre certaines choses au second degrè.

Parlant d'une époque révolue dans "Les filles qui s'appellent Valérie", il nous parle des timides un peu paumés et romantiques, un peu comme nous dans "Les mains froides", nous fait sourire et nous entraîne dans "Danse", on retrouve un peu de l'ambiance avec Monsieur D sur "J'ai chaud ", la chanson d'un lapin dans un four à micro-ondes ,  et son premier tube nous parle à tous : La Tristitude, mélange de tristesse et de solitude, dont les paroles font rire et ont été écrites pour tous, afin que chacun se sentent proche de l'artiste et comprenne que cet album est pour tous.

Car, si la chanson "Le Monde est Beau" parle d'un monde en réseau où plus personne ne se rencontre vraiment, et si Oldelaf est à la  base ce qu'on pourrait appeler une star du web, il partage avec son réseau qui le lui rend bien. Grâce au site "Kiss Kiss Bank Bank", Oldelaf réussit cet été à récolter des fonds de la part de ses fans pour produire son premier clip de La Tristitude, et même plus. Parmi les lots en échange des fonds, un incroyable concert au Gibus (métro République) où il offre à ses Kiss Kiss Bankers un rappel sur scène de 45 minutes ! De la vraie foufou-litude!

 

Le même jour, Oldelaf est pour la première fois affiché dans les couloirs du métro parisien, et, pour lui comme pour ses fans, cela fait chaud au coeur, car cet artiste complet et intègre le mérite.

 

oct-nov-2011-038.JPG

 

C'est enfin la consécration avec le concert à La Cigale le 29 Octobre dernier (1ère partie : Ilico, quatuor à cordes). Depuis Oldelaf est apparu chez Michel Drucker, sur Europe 1, sur RTL, ... et multiplie les interviews. Bientôt j'aurai le plaisir de l'interroger rapidement moi-même pour une courte session accoustique sur Radio Campus Paris.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Achetez l'album, regardez le clip quand ça ne va pas, mais surtout allez le voir sur scène, vous ne serez pas déçus !

 

 

 

 

Infos :


- Je reçois Oldelaf, mardi 15 novembre, pour l'émission de radio "Paris Tout Nu" sur Radio Campus Paris ( site internet ou 93.9 dès 20h )

- Prochain concert à Ivry, dans la salle Le Hangar, le vendredi 18 novembre 2011, le Trianon en avril 2012, et toutes les autres dates sur son site internet : www.Oldelaf.com

 

 

  PHOTOS-AUTOMN-2011-294.JPG

 

 

 

Mallorie Lowenda Lambilliotte - A la Une : Liberté - Culture Musique

, A la UNE : Liberté

Publié dans Culture - Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article