" Mais c'est partout comme ça " ou comment on ne combat plus rien de juste.

Publié le par la-une-liberte.over-blog.com

            Le titre de ce blog a été longuement réfléchi. Certainement pas le meilleur mais en existe-t-il ? J'ai d'abord pensé à " Artico' Politique", puis à Pol'Art - largement utilisé - puis Lib'Art avant de voir une foule de pages d'un site libanais s'afficher sur google.

Une conjugaison pourtant nécessaire selon moi de l'actualité telle qu'on la perçoit aujourd'hui et de la culture, qui en fait parti mais qu'on ne cesse de mettre injustement à part ou en dernière partie du 20h .... à moins que les réformes ne tentent de détruire notre patrimoine et qu'on le crie dans la rue par milliers .

 

   En mettant à la Une la liberté, je souhaite autant informer sur les faits d'actualité, avec enquête ou non, qu'accorder une place importante à la culture, notamment musicale et cinématographique en donnant la parole à de jeunes artistes indépendants qui ont le mérite de tout donner pour ce qu'ils aiment. Une liberté totale de s'exprimer et de défendre ce qui nous tient à coeur. La liberté d'être, de s'exprimer, de savoir, de comprendre, de vivre tel qu'on est.

 

   Alors pourquoi ce titre aujourd'hui? Pour toutes ces raisons. Car la désinformation est pour moi la source même de tout type de problèmes actuels. Et parce qu'aujourd'hui, alors que l'année 2011 est entamée depuis un mois, on entend encore des parjures, des faits de corruption , des inégalités être justifiés par cette fameuse sentence : " Mais c'est partout pareil ! ".

Autant arrêter de voter alors, de s'exprimer, de combattre pour cette liberté que nous avons eu tant de mal à acquérir.

Qu'est-ce que cela signifie ? Outre le fait que cela banalise toute action illégale, à l'encontre des Droits de l'Homme et du Citoyen, je ne vois pas. Alors parce que c'est partout pareil, il ne faut pas se sentir affligé par le seuil de pauvreté atteint dans notre cher Hexagone ? Il ne faut pas s'indigner que certains n'aient pas de toit car ils ne sont pas au bon parti politique ? Il ne faut plus combattre le racisme parce qu'après tout il s'est déjà bien trop fait son nid ? J'en passe des énormités que l'actualité peut nous montrer chaque jour. A l'échelle de la France, cet anciemment fier pays avec sa Révolution Française, sa Résistance, ses intellectuels, doit-on penser que sous prétexte qu'on est plus " avancé " que d'autres - encore faudrait il mieux définir ce terme - alors le progrès est fini ? Rien n'est à améliorer ? J'en doute fort, j'espère ne pas être la seule.

En pleine crise de la liberté d'expression, avec un rapport accablant de Reporters Sans Frontières et de l'ONU, avec la fameuse question internationale de ce qu'on peut ou non révéler avec l'affaire Wikileaks, et en plein contexte de révolution sociale en Tunisie, Egypte, Algérie, où on ose parler, révéler, se défendre ... C'est ainsi que ce blog entend commencer.

 

   Nous finirons cette première préface - assez longue pour ne plus être Edito -  et commenceront ce site en rejoignant Stéphane Hessel : "Indignez-vous ! " !!

 

- Mallorie Lambilliotte, qui n'appartient à aucun groupe ou parti politique. Si l'objectivité absolue n'existe pas, l'ouverture d'esprit et l'analyse , si. -

Publié dans Le billet d'humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article