La liberté de la presse bombardée à Homs (Syrie) : deux journalistes tués

Publié le par A La Une : Liberté

       En un an d'affrontements, quatre journalistes ont été tués en Syrie. Il y a plus d'un mois on apprenait ainsi la mort du grand reporter Gilles Jacquier.

Le début d'année 2012 relançait ainsi la question de la liberté de la presse dans le monde, et celle des conditions de vie et des dangers de ceux qui défendent chaque jour le droit à l'information. Celle non officielle, celle sans contrefaçon.

 

Aujourd'hui, on apprend que les journalistes Rémi Ochlik et Marie Colvin ont été tués à Homs, en Syrie, lrs du bombardement d'un centre de presse. Le premier, Français, photo-reporter de 28 ans, et la seconde Américaine, reporter pour le Sunday Times, auraient été avertis il y a quelques jours qu'ils seraient tués si le régime syrien les trouvait. Encore hier, la journaliste américaine témoignait sur BBC : "Personne ici ne peut comprendre comment la communauté internationale peut laisser ceci arriver".

51766-rsf-liberte-presse.jpg

Le journal britannique The Telegraph révélait il y a quelques heures que les services secrets libanais auraient intercepté un enregistrement, dans lequel des officiers de l'armée syrienne donnent l'ordre de tuer n'importe quel journaliste sur leur sol.

A nouveau, la mort de ces reporters révèle en partie les intentions du régime syrien vis-à-vis de la presse, de la liberté d'information et d'expression, qui se trouvent mises à mal. Le site internet de Reporters Sans Frontières affiche ainsi un triste tableau pour ce début 2012 : 5 journalistes tués, 153 emprisonnés, 120 net-citoyens emprisonnés.

En 2011 le bilan était tout aussi révélateur des progrès et combats qui restent à faire dans le monde avec 66 journalistes tués, dont 10 au Pakistan.

 

On ne peut qu'être révolté par de telles actions, un an après le début de la révolution de jasmin et de la mobilisation des internautes étrangers, dont certains emprisonnés et blessés, pour l'information.

 

 

 

A Rémi Ochlik, Marie Colvin et leurs familles.

 

 

 

                                                                                                   Mallorie Lowenda Lambilliotte

Publié dans L'actu - Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article